ANJOU

ANJOU

ANJOU

Ancienne province de France dont l’essentiel a formé le département du Maine-et-Loire (chef-lieu: Angers). Riche en vestiges néolithiques, l’Anjou était peuplé par les Andes au temps de César. Dans la seconde moitié du IXe siècle, il souffre particulièrement des pillards normands installés à l’entrée de la Loire et contre qui s’illustre Robert le Fort, comte d’Angers. Le fils de Robert, devenu roi de France, nomme un vicomte dont le fils, Foulque le Roux, prend le titre de comte d’Anjou en 929; c’est le fondateur de la première dynastie angevine. La figure la plus remarquable est ensuite celle de Foulque Nerra (987-1040). Rude conquérant, il annexe à l’Anjou les Mauges et le Saumurois au sud de la Loire. Il établit sa domination sur la Touraine, et son fils, Geoffroy Martel (1040-1060), obtient le Maine. Ensuite, après une éclipse, due surtout à l’anarchie de ses vassaux, la maison d’Anjou réorganise le comté. En même temps, les défrichements, origine du bocage dans l’Ouest, l’essor des foires, les nouveaux bourgs, la croissance d’Angers sont autant de signes de prospérité. Vers le milieu du XIIe siècle, l’Anjou est un puissant État féodal.

Mais la fortune de ses comtes devait détruire son autonomie. On sait qu’Henri Plantagenêt, fils de Mathilde d’Angleterre et mari d’Aliénor d’Aquitaine, étendit son empire de l’Écosse aux Pyrénées. L’Anjou n’en demeurait pas moins fief de la couronne de France: Philippe Auguste le confisque à Jean sans Terre en 1202, puis l’occupe. Il est donné en apanage en 1246 à Charles, frère de Saint Louis, et fait partie d’un deuxième empire angevin centré sur la Méditerranée. Réuni à la couronne à l’avènement des Valois (1328), il est érigé en duché en 1360 pour Louis, fondateur des Valois-Anjou qui s’éteindront avec le roi René (1480). Malgré les misères atroces accumulées par la guerre de Cent Ans et malgré les difficultés du roi de Sicile, l’Anjou connaît à la fin du Moyen Âge sa période la plus brillante: la prospérité renaît, les libertés locales sont défendues, en particulier contre la fiscalité royale, par l’administration du bon roi René. Celui-ci, ami des arts et des lettres, s’entoure d’une cour fastueuse à Angers et, bientôt imité, embellit ses châteaux du Val de Loire. L’université d’Angers atteint son apogée.

Après l’annexion à la Couronne en 1480, le mouvement se poursuit. L’Anjou, illustré par Joachim du Bellay et Jean Bodin, est l’un des fiefs français de la Renaissance et de l’humanisme. Mais bientôt il est déchiré par les guerres de religion. La Saint-Barthélemy a ses prolongements à Angers et à Saumur «tellement que les huguenotz n’eurent du bon à la nopce» selon le mot d’un catholique. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le particularisme provincial semble avoir disparu, si l’on excepte la révolte d’Angers pendant la Fronde. Dès 1618, l’Anjou est rattaché à la généralité de Tours. Il participe comme tout l’Ouest aux expéditions au Canada ou aux «Îles à sucre». Il est connu pour ses vins, ses toiles de lin, ses cordages et ses voiles de chanvre, ses ardoisières. Mais à l’ouest, les bocages des Mauges et du Craonnais restent très isolés, leur hostilité aux interventions du gouvernement en font une pépinière de faux sauniers puis, en 1793, le plus actif foyer de la Contre-Révolution. Ils sont le théâtre de la tragique épopée de l’armée catholique et royale, suivie par les hauts faits, auréolés de légende, des insaisissables chouans.

Anjou
anc. prov. et rég. de l'O. de la France (auj. dans la Rég. Pays de la Loire); v. princ. Angers.
La douceur du climat favorise les cult. dans les nombr. vallées. Vignobles réputés.
La rég. appartint au XIIe s. aux Plantagenêts, mais Philippe Auguste la conquit (1203). érigée en duché en 1360, elle fut réunie à la Couronne en 1481.
————————
Anjou
(maison d'), nom de trois dynasties françaises. L'une, fondée en 878, régna sur l'Angleterre (les Plantagenêts en sont issus) et sur Jérusalem (1131); une autre conquit le royaume de Naples en 1266, régna sur la Hongrie, la Pologne et l'empire latin de Constantinople; la troisième régna sur l'Anjou, le Maine et la Provence jusqu'en 1481.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ANJOU — (Heb. אניו), ancient province and former duchy in western France. In the Middle Ages the Jews of Anjou lived mainly in angers , the capital, and in Baugé, Saumur, Segré, and perhaps also in the hamlets called Rue Juif, 3 mi. (5 km.) northeast of… …   Encyclopedia of Judaism

  • Anjou —   [ã ʒu], ehemalige Grafschaft in Westfrankreich, mit der alten Hauptstadt Angers, umfasst das heutige Département Maine et Loire sowie Teile der Départemente Mayenne, Sarthe und Indre et Loire. Leicht hügelige Landschaft mit Taleinschnitten von… …   Universal-Lexikon

  • Anjou — Anjou, duques de Región histórica de Francia, gobernada por los Plantagenet. Su cap. era Angers. HISTORIA Dinastía fundada por Carlos de Anjou en Nápoles y Sicilia en 1268. * * * (as used in expressions) Anjou, casa de Carlos de Anjou Carlos… …   Enciclopedia Universal

  • Anjou — Saltar a navegación, búsqueda El término Anjou puede referirse a: Geografia Francia Anjou, antigua provincia francesa. Anjou, comuna francesa en el departamento de Isère. Canadá Anjou …   Wikipedia Español

  • Anjou — (spr. Angschuh), 1) (Geogr.), sonst Provinz Frankreichs, an den Flüssen: Loire, Sarthe, Mayenne u.a.; zwischen Touraine, Poitou, Bretagne u. Maine, in 2 Grafschaften diesseit der Mayennne mit der Hauptstadt Angers u. jenseits der Mayenne, auch… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Anjou — Anjou, Danjou, D Anjou Désigne celui qui est originaire de l Anjou (en latin pagus Andecavus, d après le nom d un peuple gaulois, les Andecavi ou Andegavi) …   Noms de famille

  • Anjou — (frz. Angschuh), das gallischrömische Andegavum, ehemalige Provinz Frankreichs, an der untern Loire, Sarthe und Mayenne, jetzt Departement Maine Loire, und theilweise Depart. der Maine und Sarthe. A. hatte seit den Karolingern eigene Grafen,… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Anjou — [an′jo͞o΄; ] Fr [ än zho͞o′] historical region of W France: the ruling family of Anjou gave rise to the Plantagenets of England …   English World dictionary

  • Anjou — (spr. angschu), ehemalige franz. Provinz (s. die Geschichtskarte bei »Frankreich«), von Maine, Bretagne, Poitou und Touraine umgeben, zerfiel in die Landschaften A. im engern Sinn und Saumurois und war 8975 qkm (163 QM.) groß mit etwa 400,000… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Anjou — (spr. angschuh), ehemal. Provinz des nordwestl. Frankreich mit der Hauptstadt Angers, 9000 qkm, jetzt zum größten Teil das Dep. Maine et Loire bildend. – Das alte Geschlecht der Grafen von A. erlosch 1060; das Erbe kam an die Plantagenets, wurde… …   Kleines Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.